Écrit par Rafidi Ibn Fayrouz Catégorie : Articles : Les concepts coraniques
Publié le 16 décembre 2011 Affichages : 430
Imprimer

Ali (as) dans le Coran : Tafsir de Al-Fatiha


Sourate « Al-Hamd » -- Al-Fatiha 

 

Trois versets dont Ali fait l’objet :

 

 

1) Bismillah Ar-Rahmane Ar-Rahim (verset 1)

2) Guide-nous dans le droit chemin (verset 6)

3) le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés (verset 7)

 

1) Bismillah Ar-Rahmane Ar-Rahim (Sourate 1 Al-Fatiha, verset 1) 

 

Al-Hafidh Soulaymane ibn Ibrahim al-Qandouzi (al-Hanafi) décédé en 1294 de l’Hégire a dit dans son livre « Yanabi’ al-Mawadda » ainsi que dans « Al-Dorr Al-Monadh’am » (de Ibn Talha al-Halabi al-Chafi’i) dit : « Sachez que tous les secrets des livres Divins sont réunis dans le Coran, et tous les secrets (bienfaits) du Coran sont réunis dans sourate Al-Fatiha, et tous les bienfaits de Al-Fatiha sont réunis dans la « Basmala » (au nom), et tous les bienfaits de la « basmala » sont réunis dans le « bâ al-basmala » et tous les bienfaits du « bâ al-basmala » sont réunis dans le point qui est sous la lettre « bâ ». Après, il rapporte : « Ali (que dieu glorifie sa face) dit : « Je suis moi-même le point qui est sous la lettre « bâ ». »(Yanabi’ al-Mawadda, page 69)

 

Ceci veut probablement dire que la lettre « bâ » sans le point devient une lettre insignifiante et n’ayant aucune désignation. Ceci est comparable à l’importance de Ali Ibn Abi Talib par rapport au Coran, puisque Ali est le porte parole du Coran, sans lequel le Coran est considéré comme muet.

 

(Qandouzi l’a introduit en disant : « Imam Ali (que Dieu soit satisfait de lui) a dit : « Je suis le porte-parole du Coran. » (Yanabi’ al-Mawadda, page 69)

 

et sans lui la foi dans le Coran reste incomplète et c’est grâce à ses luttes dans le sentier d’Allah que l’Islam a connu la droiture, comme l’a stipulé le Messager d’Allah (sawas) qu’avec sa Wilaya, Dieu a parachevé la Religion et a accompli Ses bienfaits sur Ses serviteurs et avec la Wilaya, Il fût satisfait de leur choisir l’Islam comme Religion, comme l’indique le verset « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » (Al-Mâ-ida 3)

 

Par ailleurs, sans la Wilaya de Ali Ibn Abi Talib, la Religion reste inachevée, et sans laquelle le bienfait reste déficient et l’Islam sans la Wilaya de Ali ibn Abi TAli n’est pas l’Islam réel.

 

Selon ce hadith que le savant hanafi a stipulé, il faut préciser que toutes les « basmala » qui sont dans le Coran et qui sont du nombre de cent quatorze « basmala » sont pour le compte de Ali Ibn Abi Talib, sauf que nous nous contentons de la première « basmala » et ceux qui ont eu connaissance de cela doivent s’en rappeler s’ils ont l’intention de le faire.

 

Al-hafidh al-Qandouzi  a cité la même chose selon al-hakim al-tirmidhi mouhammad ibn Ali dans « char’ al-rissala al-mawsouma bilfat’hou al-moubine, ibn ‘abbas (que Dieu soit satisfait de lui) dit : « Un soir, Ali (que Dieu soit satisfait de lui) nous expliquait le point sous la lettre « bâ » dans « bismillah arrahmane arrahime« , il n’a pas encore fini de le faire que le jour se leva. » (Yanabi’ al-mawadda page 70)

 

1.                              اهْدِنَا الصِّراطَ الْمُسْتَقِيمَ)
سورة الفاتحة، الآية 6.
أخرج إبراهيم بن محمد الحمويني (الشافعي) في كتابه (فرائد السمطين) روى بإسناده عن خيثمة الجعفي، عن أبي جعفر (يعني محمد بن علي الباقر) قال سمعته يقول:
(نحن خيرة الله، ونحن الطريق الواضح، والصراط المستقيم إلى الله)(5).
وروى (الثعلبي)(6) في تفسيره (كشف البيان في تفسير القرآن)، في تفسير قوله تعالى: (اهْدِنَا الصِّراطَ الْمُسْتَقِيمَ) قال مسلم بن حيّان: سمعت أبا بريدة يقول: صراط محمد وآله(7).
وأخرج (وكيع بن الجراح) في تفسيره، بإسناده عن عبد الله بن عباس في قوله: (اهْدِنَا الصِّراطَ الْمُسْتَقِيمَ) قال: قولوا معاشر العباد أرشدنا إلى حبّ محمد وأهل بيته(8).
وأخرج هذا المعنى عديد من المفسّرين والمحدِّثين.
منهم السيّد أبو بكر الشافعي في (رشفة الصّادي)(9).
ومنهم الحافظ سليمان القندوزي الحنفي في ينابيع الموّدة، أورد أحاديث عديدةً في ذلك(10) وآخرون غيرهما.
(صِراطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ)
سورة الفاتحة، الآية 7.
أخرج (الحافظ) الحاكم الحسكاني (الحنفي) في شواهد التنزيل، بإسناده عن عبد الرحمن بن زيد بن أسلم، عن أبيه في قول الله تعالى: (صِراطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ) قال: النبيُّ ومن معه، وعلي بن أبي طالب وشيعته(11 ).


2) Guide-nous dans le droit chemin (Sourate 1 al-Fatiha, verset 6) 

 

Dans son livre qui s’intitule « Fara’id as-Simtayn », Ibrahim ibn Mouhammad al-Hamwini (al-Chafi’i) raconte par attribution à Khaïthama al-Ja’fi selon Abou Ja’far (c’est-à-dire Mouhammad Ibn Ali Al-Bakir), il dit : « Je l’ai entendu dire : « Nous somme l’élite de Dieu et nous somme la voie manifeste (évidente) et le droit chemin qui mène à Allah » (Ghayat  al-maram, page 246)

 

Tha’labi raconte (Abou Is’hâk Ahmed Ibn Mouhammad Ibn Ibrahim al-Nissabouri, l’auteur du très connu al-Tafsir al-Kabir, décédé en 427 ou 437, nombreux ceux qui ont traduit ses ouvrages, parmi lesquels :

 

1 -- Abdoullah ass’âd al-Yamani, connu par al-yafi’i dans son exégèse « mir’ât al-jinane », tome 3 page 46)

2 -- Al-Cafi’i al-Soyouti dans « Tabakates al-moufassirine » page 5,

3 -- Abou l-Hassan Ali ibn Youssef ibn Ibrahim al-Chibani al-Kafti dans son ouvrage « abnâ’ al-rouâtes » tome 1 page 119,

4 -- Yakout al-hammoudi dans son livre « mo’jam al-oudabâ », tome 5 page 35
Et pleins d’autres…

 

Il raconte dans son ouvrage « kach’f al-bayane fi tafsir al-kor’âne » en expliquant le verset « Guide-nous dans le droit chemin », (al-fatiha 6), muslim ibn hayène a dit : « J’ai entendu ibn bouraïda dire: « le droit chemin de Mohammadin et sa sainte famille ». » (Ghayat  al-maram page 246)

 

Waki’ ibn al-jarrah a indiqué dans son exégèse par attribution à abdollah ibn abbas concernant le verset « Guide-nous dans le droit chemin », a dit: « Ô peuple ! Dites : Guide-nous vers l’amour du Messager d’Allah et de sa sainte famille. » (Ghayat  al-maram page 246)

Plusieurs exégèses et rapporteurs de hadiths ont mentionné la même chose; parmi lesquels abou bak’r al-chafi’i dans « rach’fat al-sadi » page 25 ainsi que al-hafidh soulaymane al-Qandouzi  al-hanafi dans son ouvrage « yanabi’ al-mawadda » dans lequel il a cité de nombreux hadiths dans ce sens -là ainsi que plusieurs autres…

 

3) le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs (Sourate 1 Al-Fatiha, verset 7) 

(Al-hafidh) al-hakim al- hassakani (al-hanafi) dans Chawahid al-tanzil, se référant à abd al-rahmane ibn zaïd ibn as’lam selon son père concernant le verset « le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs », il dit : « Le Messager d’Allah et ceux qui sont avec lui ainsi que Ali et ses partisans. » (Chawahid  al-tanzil, tome 1 page 66)